Mardi 27
ATE 7 - Mouvements et migrations LGBTQ en Chine, Corée et Japon : des trajectoires pour s'émanciper ?
Laurence Hérault
› 14:00 - 15:30 (1h30)
› Salle 501
Tenter la migration : stratégies d'émancipation de couples queer sud-coréens
Marion Gilbert  1@  
1 : EHESS
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), École des Hautes Études en Sciences Sociales [EHESS]

La présente communication a pour objectif de s'interroger sur la réalité des stratégies migratoires des sud-coréen.nes queer (qwiŏ) ayant entre 19 ans et 32 ans, en contexte militaire et civil. En nous appuyant sur des enquêtes de terrain menées en Corée du Sud et en France (conduites en automne 2014 puis en 2017-2018) et des entretiens menés entre octobre 2017 et l'automne 2018, nous montrerons qu'il s'agit de formes de mobilités complexes à penser sur le long terme. Elles seraient l'issue de projets individuels souvent corrélés à l'éducation secondaire, qui permettraient une mise à distance avec les parents dans un premier temps. Puis, elle serait dans un second temps le résultat du choix de couples queer de partir s'installer à deux dans un pays étranger quelques temps puis de revenir vers le pays d'origine pour retourner vers un nouveau pays de résidence. Nous mettrons ainsi en valeur non seulement une redéfinition du couple qui se fait à travers un processus de migration réalisé à deux, mais aussi une forme de migration circulaire qui a pour objectif final l'installation d'un couple dans le pays qui correspond le mieux à ses attentes, cela afin de bénéficier de ce qui est censé être un meilleur cadre de vie.


Personnes connectées : 3