Mardi 27
ATE 5 - Entreprenariat social et religieux de femmes en Afrique de l'Ouest : des rapports de genre et des hiérarchies sociales renouvelées?
Laure Moguérou
› 14:00 - 15:30 (1h30)
› Salle 405
« Femmes de développement » au Sénégal : rapports de genre et d'aînesse au cœur des carrières et pratiques d'entrepreneures sociales et économiques
Emmanuelle Bouilly  1@  
1 : Université Laval
Québec -  Canada

Cette communication présente une étude prosopographique et ethnographique de Sénégalaises appelées communément « femmes de développement ». Cette expression émique désigne des actrices qui, dans le cadre d'associations ou de groupements d'entraide économique et sociale, se consacrent, de manière bénévole ou salariée, au « développement » de leur quartier. Par leur travail, leurs activités autant commerciales que militantes, leurs prises de parole publique, elles constituent des leaders et des figures d'identification sur les plans local et familial. Leurs trajectoires sociales et leurs pratiques questionnent, contournent, mais aussi parfois confortent des rapports de domination fondés à la fois sur le genre et l'aînesse. Cette communication cherche à saisir, d'une part, les logiques individuelles et macrosociales d'engagement de certaines Sénégalaises dans des associations de développement, et d'autre part, les pratiques de ce leadership féminin – en particulier ses conséquences sur les rapports de pouvoir dans les sphères familiale, conjugale et politique. Ce travail, après avoir présenté le « portrait social » de plusieurs leaders sénégalaises de la banlieue de Dakar, démontrera la dimension genrée des activités entrepreneuriales et associatives au Sénégal, les effets contraignants des rapports de genre sur les carrières féminines, mais aussi les rapports de domination exercés entre aînées et cadettes.


Personnes connectées : 1