Mardi 27
ATE 2 - Le droit et l'autonomie, supports de l'émancipation pour les femmes ?
Jules Falquet
› 14:00 - 15:30 (1h30)
› Salle 403
Qu'est-ce que l'autonomie ? S'émanciper selon les femmes autochtones mexicaines
Ophélie Parent  1, 2@  
1 : Territoires, Sociétés, Développement (T.S.D.)
École des Hautes Études en Sciences Sociales [EHESS]
2 : Centre d'études en sciences sociales du religieux
École des Hautes Études en Sciences Sociales, Centre National de la Recherche Scientifique : UMR8216

Au Mexique, les femmes autochtones élaborent leurs revendications à partir d'une double lutte : pour le droit à l'autodétermination des peuples appelée l'autonomie et pour le droit à la dignité en tant que femmes. Loin de penser l'autonomie de façon individuelle, la libération de ces femmes passe par l'émancipation collective définie à partir d'identités culturelles rattachées à des territoires propres. L'autonomie est donc une lutte territoriale face aux politiques assistentialistes d'État, de dépossessions de terres et de déplacements forcés. Pour ces femmes, elle est une forme d'émancipation face à l'imbrication de différents mécanismes de domination de race, de classe et de genre, car « pauvres, femmes et indigènes ». Il s'agit alors de s'émanciper de la pauvreté, du racisme et du machisme simultanément, en menant une lutte aux niveaux national et communautaire.

Ainsi, les militantes autochtones mexicaines repensent le genre à partir de leurs propres épistémologies. En quête de sens, elles réinvestissent le champ culturel pour repenser leurs rôles et générer une lutte de femmes multiculturelle au-delà des universalismes féministes occidentaux.


Personnes connectées : 1