Mardi 27
ATE 8 - Contracepté·e·s : émancipé·e·s?
Mireille Le Guen
› 14:00 - 15:30 (1h30)
› Salle 401
Contraception et injonction à la maternité en Russie. Deux générations de jeunes femmes face aux normes de genre et d'âge (années 1970 – années 2010)
Mona Claro  1, 2@  
1 : Institut de REcherche Interdisciplinaire sur les enjeux Sociaux  (IRIS)
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
2 : Institut national d'études démographiques (Ined)
INED

Des travaux en sciences sociales permettent de nuancer l'idée selon laquelle la diffusion de la contraception est une « révolution » qui « libère les femmes ». Dans cet esprit, cette communication porte sur les évolutions qui se sont produites dans le domaine des pratiques contraceptives, en Russie, des années 1970 aux années 2010. Je me focalise sur les trajectoires contraceptives des femmes en début de vie sexuelle, jusqu'à la naissance du premier enfant, en comparant deux générations. D'une génération à l'autre, la protection s'est accrue, en moyenne. Mais en fonction de l'âge et des contextes affectifs et conjugaux, les jeunes femmes doivent dans tous les cas composer avec des normes qui supposent d'utiliser telles ou telles méthodes, de se protéger ou non ; elles doivent composer avec une assignation à la maternité précoce. Cette communication se base sur une enquête sociologique par entretiens menée auprès de femmes et d'hommes vivant à Moscou et à Saint-Pétersbourg, majoritairement diplômé·es.


Personnes connectées : 2